Parmi les cadeaux de Noël que j’ai reçus cette année, celui qui m’a sans doute fait le plus plaisir est le Comics Uncharted. En effet, je porte une telle affection à cette série (qui m’a faite craquer pour l’édition Explorer  d’Uncharted 3) que n’importe quelle goodies qui me rappelle les heures passées en compagnie de Nathan  me fait énormément plaisir. Après tout, on est fangirl ou on ne l’est pas! :chic: , et pour ce touche de près ou de loin la série de Naughty Dog, je dois admettre que je perds un peu mon objectivité.

Par ailleurs,  grande lectrice de comics devant l’éternel (et sur ce point je dois rendre hommage à Vanyel qui m’a clairement transmis le virus), je ne pouvais qu’apprécier de retrouver  les nouvelles aventures de Drake sous cette forme. Je me suis donc précipitée pour lire les deux premiers volumes d’une série qui en comptera six.

Réalisée par Joshua Williamson (au scénario), Sergio Sandoval (aux dessins) et Tony Harris (pour les superbes couvertures), le comics Uncharted nous fait suivre des aventures inédites de notre ami Drake parti cette fois vers le centre de la terre à la recherche de la chambre d’ambre . Comme d’habitude des ennemis sont là pour lui barrer la route et le voyage ne sera donc pas de tout repos.

Chaque volume compte 32 pages  soit environ 20 pages de « réelle » lecture sans les pubs qui sont quand même plutôt envahissantes… Du coup il faut bien deux tomes pour appréhender le potentiel de la série.

Globalement, ces nouvelles aventures de Drake (toujours accompagné de Sully) sont plutôt agréables à suivre même si scénaristiquement elles ne devraient pas bouleverser le monde du comics. On est devant un produit totalement destiné aux fans et qui remplit bien son office: rester dans l’ambiance des aventures de Drake et assurer le fan service des jeux. De ce point de vue là, ces deux premiers volumes en tout cas correspondent bien au cahier des charges.

Graphiquement par contre, le résultat est plus mitigé. Les couvertures, réalisées par Harris sont vraiment superbes. Par contre du côté des planches le très bon côtoie le plus banal et même certains ratages. En fait les planches d’Uncharted sont un peu à l’image de la statuette du collector, correctes trop inégales pour satisfaire pleinement les lecteurs notamment si l’on s’attarde sur les visages et les expressions des personnages.

Cela ne nous empêche pas pour autant de passer un bon moment en compagnie de personnages sympathiques et hauts en couleur mais cela suscite quand même une pointe de regret (il y a bien pire croyez-moi, j’en reparlerai probablement dans un autre post).

Au final cette adaptation d’Uncharted en comics remplit avec brio la tâche qui lui a été assignée à savoir plaire aux fans de l’univers créé par Naughty Dog. Le contenu n’est pas exceptionnel mais l’ensemble est suffisamment bien ficelé pour ne pas déplaire aux amateurs du genre.

Dès lors, si vous êtes des fans de Drake, vous pouvez foncer et acquérir ces comics sans trop vous en faire (Bababaloo 😉 ). Par contre, si à la base Uncharted et son univers ne vous inspirent pas plus que ça, et bien vous n’aurez rien perdu en ne lisant pas ces volumes (et du coup vous pourrez foncer lire Batwoman qui, qualitativement parlant, joue dans une autre catégorie 😀 ).