J’en parle régulièrement sur ce blog, s’il y a bien un univers qui a su bénéficier qualitativement du relaunch de DC (les New 52) c’est bien celui de Batman qui, sous l’impulsion d’un Scott Snyder (qui travaille également Swamp Thing, une autre grande série du relaunch) et de Greg Capullo décidément très talentueux nous a offert un arc très solide : celui de la Cour des hiboux (ou uuu of the Owl en VO) à la solde de laquelle travaille un tueur aussi efficace que redoutable « Le talon ».

 La série ayant rencontré un certain succès tant auprès du public que des critiques, et ce, contrairement à d’autres titre beaucoup plus moyens qui ont depuis été annulés, DC Comics, profite de l’anniversaire de ce relaunch pour dédier une série au talon et, par ricochet, à la cour des hiboux.

Ecrite par James Tynion IV, un élève de Scott Snyder, Talon #0 nous fait découvrir Calvin Rose, un enfant maltraité (sur ce point on est un peu dans le cliché…) qui après s’être réfugié dans un cirque est repéré par la Cour des Hiboux qui le recrute et le forme à devenir son tueur, le fameux talon. Malheureusement pour « la secte », l’humanité et le cœur du jeune homme vont le pousser à se détourner de ses mentors, pour le plus grand plaisir du lecteur.

 Très bien servi par les dessins de Guillem March, ce premier numéro des aventures du Talon, se suit sans déplaisir : le titre ne perd pas de temps pour entrer dans le vif du sujet et il faut reconnaitre que l’on ne s’ennuie pas une seule seconde. Bref, contrairement à d’autres titres des New 52 , celui-ci donne l’impression que ces auteurs savent où ils veulent nous emmener et c’est tant mieux.

^S’il est un peu tôt pour donner un avis définitif sur ce nouveau titre des New 52, ce premier tome de « Talon » est  vrai réussite. James Tynion IV et Guillem March nous offrent un opus tout à fait solide qui semble avoir le potentiel pour se faire une place au soleil. A mon sens, nous tenons là l’un des meilleur titre du mois avec Swamp Thing, Animal Man et  Batwoman …. Pourvu que cela dure.