Noël approchant à grands pas, peut-être êtes-vous à la recherche d’idées cadeaux à offrir ou à vous faire offrir. Aussi, voici quelques conseils comics à découvrir ou à faire découvrir.

Ce premier post s’attardera exclusivement sur les titres traduits en version française ne vous inquiétez pas les titres VO vont bientôt suivre. Par ailleurs je tiens à préciser que l’ordre de présentation n’est aucunement un jugement de valeur et qu’il n’y a pas de classement entre les différent titre que je vous propose ici.

Animal Man et Swamp Thing

Deux séries que j’ai prises un peu par hasard au moment du reboot des New 52 et définitivement un achat que je ne regrette absolument pas. Si je cite les deux titres en même temps c’est que ces derniers sont juste indissociables et lire Animal mal sans Swamp Thing ou l’inverse serait une hérésie tant les intrigues des deux titres sont liées.

Dirigée par Scott Snyder et Yannick Paquette, pour Swamp Thing (ils viennent malheureusement d’annoncer leur départ de la série) et par Jeff Lemire et Travel Foreman (pour Animal Man) il est certain que ces deux séries ne conviendront pas à tous les publics. En effet très orientées horreur (notamment Animal man qui graphiquement propose des moments vraiment peu ragoutants) les destinent à un public plus mature plus « Vertigo ».

Quoiqu’il en soit, si vous cherchez des super-heros qui sortent définitivement de l’ordinaire, je ne saurais que trop vous conseiller de vous pencher sur les aventures d’Alec Holland et de Buddy Baker. Une fois que l’on y a touché on ne peut plus en décrocher.

A noter que les deux titres sont édités par Urban Comics et sont disponibles pour une quinzaine d’Euros chacun.

Batwoman Elegie / Hydrologie

Si vous passez régulièrement sur ce blog, la présence de ce titre dans ma liste de noël ne vous étonnera guère. En effet j’ai déjà parlé plusieurs fois de mon amour pour la série de JH Williams et au fur et a mesure, celui-ci ne se dément pas.

Peut être scénaristiquement pas aussi bonne que ne l’est actuellement Batman de Scott Snyder et Greg Capullo (j’y reviens juste après), il n’en demeure pas moins que la série a des arguments à faire valoir. D’abord une ambiance très différente de celle de son homologue masculin plus fantastique… puis ensuite, une patte graphique particulière ainsi qu’un découpage vraiment fabuleux (même s’il ne plaira pas à tout le monde)  surtout lorsque JH Williams est aux commandes.

Bref un titre à découvrir ou à faire découvrir et ce d’autant plus que Batman Elegie peut se lire comme un One-shot.

Batman : la Cour des hiboux

L’un des événements majeurs de cette année fut ce reboot de Batman qui, assez rapidement s’est imposé comme l’un des tous meilleurs titres des New 52. Ce titre qui prend place après la longue absence de Batman de Gotham City s’avère aussi passionnant scénaristiquement qu’admirablement dessiné (certaines trouvailles de mise en page sont même bluffantes), tout cela grâce au travail de Scott Snyder (encore lui!) et Greg Capullo.

De même un nouvel ennemi, le talon, fait son apparition et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il présente un vrai danger pour un Batman qui va bientôt découvrir que la ville qu’il souhaitait protéger et surtout qu’il croyait connaitre n’est pas forcément sa cité à lui.

Bref une série noire, très bien rythmée qui devrait plaire au plus grand nombre. Pour la suivre en VO tous les mois, je peux vous assurer que le niveau balance entre très bon et excellent.

A acquérir de toute urgence.

Joe l’aventure intérieure

Ce titre de Grant Morrisson et Sean Murphy est un peu atypique dans ma liste puisqu’il offre une vision « fantastique » d’une maladie tout à fait réelle: le diabète.

« Joe est un jeune garçon diabétique qui vient de perdre son père. Il doit déménager sous peu de la maison qu’il occupait avec sa mère. Mais lors d’une crise d’hypoglycémie, Joe va se retrouver projeté dans un monde d’heroic fantasy et partir dans une quête intime et fantastique pour assurer sa survie. ».

Graphiquement très réussi, le titre nous offre une plongée dans les « délires » d’un jeune garçon qui œuvre pour sa survie (au sens propre du terme) n’importe quel petit événement (une coupure d’électricité par exemple) devient le prétexte à une véritable épreuve pour lui et un véritable »enjeu » dramatique pour la narration. S’il n’est pas sans rappeler des œuvres comme les « goonies », Joe l’aventure intérieure se lit comme avant tout comme une quête initiatique d’un jeune garçon qui face à la maladie va faire face et se révéler à lui-même comme au lecteur. Bref un récit touchant.

Si l’on ajoute à cela que cette oeuvre (complète) cache pas mal de petites références que l’on découvre à chaque nouvelle lecture, vous comprendrez pourquoi je vous conseille ce titre qui vraiment mérite d’être découverte et pourrait d’ailleurs amener certains lecteurs réticents à expérimenter les comics.

Bien sur cette liste n’est pas exhaustive et ne se base que sur des titres que j’ai pu lire cette année, par conséquent ce n’est pas un jugement de valeur sur des œuvres qui ne sont pas présentes ici.

Si vous avez d’autres conseils, n’hésitez pas à les faire partager !