Il y a quelques jours j’ai été invitée à venir tester l’un des prochain titre de Sony exploitant le PS Move ( ce qui est suffisamment rare pour être signalé) le « fameux » Book of Spell – Le livre des sorts. Ne pouvant m’y rendre, c’est donc Nobunagashi qui m’a remplacée et qui a pu se faire une idée du potentiel du jeu.

Voici ses impressions:

Lors de l’E3 en juin dernier, Sony dévoilait le Wonderbook, un nouvel accessoire pour la PlayStation 3 à coupler avec le PS Move. Présenté sous forme de livre, cet accessoire sert surtout à afficher des QR Code reconnus par la caméra afin que s’affiche un univers en réalité augmentée. De là, plusieurs possibilités s’offrent  aux joueurs en fonction du jeu utilisé.

Le premier titre à avoir été présenté est Book of Spells : Le Livre des Sorts, auquel J.K. Rowling — connue entre autres pour sa saga Harry Potter —a elle-même participé. Conçu pour les enfants de 6 à 12 ans environ, il s’agit là en fait d’une histoire interactive durant laquelle les petits pourront jouer de la baguette et se prendre pour Hermione ou Harry (ou Ron, mais qui voudrait devenir roux ?).

Tout en suivant l’histoire, l’utilisateur apprend à utiliser son Move afin de lancer les plus connus des sortilèges d’Harry Potter : Aguamenti, Lumos, Wingardium Leviosa, Alohomora et bien d’autres peuvent ainsi être appris au cours de l’aventure, puis utilisé en fin de chapitre lorsque cela est nécessaire. Le résultat de tout cela est une sorte de Point’n Click  « dont vous êtes le héros » (les plus vieux d’entre vous se souviennent peut être de ces livres dont vous êtes le héros qui connurent un succès aussi colossal qu’éphémère).

Au total, le livre comprend 120 pages, réparties en cinq chapitres, chacun étant composé de deux parties. Les matheux l’auront tout de suite remarqué, le Wonderbook contient donc 12 pages affichant chacune un QR Code différent. Chaque chapitre permet en général d’apprendre un total de quatre sorts qui seront mis en pratique dans des « exercices » dans lesquels mémoire, logique et habileté seront des qualités essentielles dont devra faire preuve le joueur. Lorsque le test devient trop compliqué, une simple pression sur la touche triangle suffira à afficher un indice capable d’aider le joueur en difficulté

Beaucoup d’interactions ont lieu afin de ne pas laisser l’utilisateur inactif trop longtemps: il faudra par exemple éteindre le feu qui ravage son grimoire suite au combat contre un dragon du bout de sa baguette, puis nettoyer la suie restante en frottant le livre de la main. À noter que les pages cartonnées résisteront sans souci aux chutes de soda, miettes de gâteau et autres intempéries. Quant aux moins soigneux, ils pourront toujours télécharger les pages et les imprimer afin de redonner vie à leur ouvrage.

Idéal pour un public jeune à qui il s’adresse directement, Book of Spells ravira sans aucun doute les adeptes du petit sorcier à lunettes qui pourront probablement partager un bon moment avec leurs parents ou leurs grand frère\grande soeur.

Pour rappel, le pack comprenant le livre et le jeu sera disponible le 14 novembre pour 39,99 €, tandis que le pack avec le Move coûtera 79,99 €. Un pack comprenant la console sera également disponible à 289,99 €.

Un grand merci à Sony pour l’invitation ainsi qu’à Nobunagashi (PS3Gen) pour le compte rendu.