Malgré un succès mitigé, et après Diggs, détective privé, Sony continue à soutenir son Wonderbook  et nous projette cette fois-ci dans l’univers des  dinosaures du Crétacé avec le titre Sur la Terre des Dinosaures, un jeu librement inspiré du film éponyme sorti récemment dans les salles obscures.

Pour ceux qui ne savent pas ce qu’est le Wonderbook, il s’agit d’un livre de réalité augmentée qui couplé avec le PS move et le PS Eye (deux accessoires optionnels de la PS3) permet au joueur d’interagir avec le récit raconté sur sa TV. En l’espèce,
S’il n’est pas à proprement parler un « Serious game« , (il librement inspiré d’un film dont il reprend certains héros), il n’en demeure pas moins que Sur la Terre des Dinosaures, le jeu poursuit clairement un objectif pédagogique d’informer les plus jeunes sur ces immenses bestioles qu’étaient les dinosaures. Il est d’ailleurs à noter, que le titre est sponsorisé par la chaîne BBC Earth.

wonderbook-sur-la-terre-des-dinosaures
Divisé en 5 chapitres de 2 sous-chapitres chacun, le jeu de Disney Interactive propose ainsi au joueur de découvrir la faune et la flore préhistoriques par le biais de différentes activités. Chaque chapitre suit une espèce particulière de sa naissance à son apogée et demande au joueur d’accomplir des petites épreuves ludiques qui lui permettront de mieux connaitre le dinosaure concerné, ses prédateurs et son environnement. Il pourra s’agir par exemple de fouilles, de  passer un dinosaure au rayons X, de repérer différentes espèces dans un décor…
A la fin de chaque épreuve, votre performance sera récompensée par une médaille (or, argent ou bronze) et des cartes d’informations à collectionner. Bien entendu, si vous voulez terminer le jeu à 100%, il faudra parfois recommencer certaines épreuves pour être sûrs d’avoir tout récolté. A la fin de chaque chapitre, le jeu vous demandera de répondre à un quiz de 5 questions pour évaluer si vous avez été bien attentifs ou non. Bien entendu, la couleur de la médaille dépendra de vos réponses. Quand je vous disais que le jeu, sous ses airs ludiques affichait clairement son ambition éducative…

wonderbook-sur-la-terre-des-dinosaures 4

Il faut reconnaître que de ce point de vue, à mon avis, le contrat est rempli et je pense que Sur la Terre des dinosaures s’avère un titre vraiment intéressant pour les plus jeunes qui apprendront pas mal de choses sur ces impressionnantes créatures qu’étaient les dinosaures.

Pour le reste, malgré son côté didactique, Sur la Terre des Dinosaures ne dispose qu’une durée de vie approximative de 5h, est s’avère, quand même, assez répétitif. En effet, les même épreuves se répètent d’un chapitre à l’autre (agiter le PS move, crier, recherche des dinosaures dans le décor…). On aurait donc aimé un peu plus de diversité. Certes le jeu ne cible pas particulièrement les gamers mais il faut reconnaître que les enfants, si le sujet ne les intéresse pas outre mesure, risquent très vite de s’ennuyer ferme… En outre, j’ai rencontré parfois quelques problèmes en terme de « captation » de mes mouvements, pas toujours bien reconnus par l’interface (des cris pas entendus, des mouvements non validés…) sans que je sache vraiment s’il s’agissait de bugs liés au titre en lui-même ou de problèmes d’éclairage dans ma pièce.

wonderbook-sur-la-terre-des-dinosaures 2

Enfin, je ne pouvais clairement pas passer outre les voix off du jeu complètement à côté de la plaque et qui diffusent encore une fois le clichés assez sexistes en utilisant comme seuls référents: celui de la femme naïve, puérile et n’ayons pas peut de le dire unpeu « conne » alors que son pendant masculin est, pour sa part,   placé sur le piédestal de l’expert, celui qui possède le savoir la connaissance. Certains penserons que c’est un détail, pour ce qui me concerne je considère que les choix de développement ont un sens (qu’on le veuille ou non) et de ce point de vue là, Sur la Terre des dinosaures se vautre allégrement en ne faisant que véhiculer les valeurs d’un système patriarcal éculé. C’est clairement dommage pour un jeu dont l’un des objectifs est d’ouvrir l’esprit de ses jeunes joueurs.