Il y a quelques mois, et après moult hésitations, j’ai investi dans la mini-imprimante photo de Polaroid, la Grey Label 10.
Cette imprimante compacte a pour caractéristique principale d’être basée la technologie ZINC qui utilise des cristaux de colorants (présents sur le papier photo) qui, chauffés par l’imprimante, révèlent les couleurs de la photographie.

Compacte, et donc pratique à transporter, cette imprimante est également compatible bluetooth et permet donc d’imprimer facilement les photos prises sur le vif avec son smartphone (il est également possible de relier l’imprimante à son PC).

Polaroid GL10 2

Après quelques mois d’utilisation, je peux confirmer que je suis complètement satisfaite de mon achat. Étant amatrice de photos prises sur le vif avec mon Stairway (et avant mon Galaxy s3), je trouve que la qualité d’impression est plutôt correcte, voire même très bonne notamment lorsque j’utilise mon PC pour imprimer des photos prises avec mon FZ 28. En d’autres termes, plus l’appareil-photo est de qualité, meilleur sera le rendu de l’impression. Bref si la photo ne rend pas bien, il y a de fortes chances que cela ne soit pas  l’imprimante qu’il faille blâmer mais plutôt l’image d’entrée.

En termes de format, il faudra vous habituer à récupérer des photos de 7,6 x 10,1 cm. Je sais cela n’est pas très grand mais au final, pour un appareil qui imprimera majoritairement des clichés pris avec son téléphone portable, c’est à mon avis largement suffisant.

Polaroid GL10 comparaison

Côté applications, il est à noter que la GL10 est uniquement compatible Android, et ne fonctionnera donc pas avec un iPhone, un iPad ou un iPod (il existe toutefois un logiciel qui permet de l’utiliser avec son Mac), de même les smartphones qui tournent sous Windows mobile ne sont pas supportés..

Pour ce qui me concerne j’utilise principalement l’application officielle, Polaroid Grey Label, qui est largement suffisante pour répondre à mes besoins même si, elle est assez limitée en terme de possibilités (impossible de recadrer ou de tourner la photo que l’on souhaite imprimer par exemple).

C’est pourquoi, en complément, si je souhaite modifier la photo avant de l’imprimer j’utilise également l’appli Pixlr-o-matic qui, très simplement, permet d’ajouter des effets rétros aux photos.

rendu photos GL10

Plutôt séduite par cette petite imprimante, je ne perds néanmoins pas de vue le fait qu’elle n’est pas parfaite.

En effet, j’ai régulièrement des problèmes d’appairage avec mon Stairway et je dois reconnaître que de temps en temps il me faut quand même un peu de persévérance pour pouvoir imprimer mes clichés sans que je comprenne vraiment d’où vient le problème.
Autre souci, même si cela n’en est pas vraiment techniquement parlant, celui du coût de l’impression. En effet, au coût de l’appareil (entre 130 et 150€ selon les sites et les promotions) s’ajoute celui des feuilles de papier photo qui contiennent, je le rappelle, les cristaux de colorant indispensables à l’impression. Pour ces dernières, il faut compter entre 15 et 20€ le paquet de 10 feuilles. Cela peut revenir à très cher si l’on imprime beaucoup (ce qui n’est pas mon cas) mais il est à noter que des offres d’achat en gros existent ce qui permet de faire baisser assez vite le coup d’impression.

Au final je suis plutôt satisfaite de cette petite imprimante qui me permet d’avoir sous la main mes photos préférées ou d’en imprimer pour les amis de passage, sans pour autant me demander d’acheter un appareil dédié. A ce titre je pense qu’elle correspond mieux à mes besoins que l’appareil photo Z2300 de Polaroid dont les impressions sont d’ailleurs plus petites et qui, en outre, coûte plus cher à l’achat.

Bref si vous cherchez une petite imprimante mobile,, n’allez pas plus loin la GL10 est faite pour vous.