L’été est souvent propice aux films à grand spectacle (je pense à Pacific Rim ou encore  Wolverine le combat de l’immortel que je n’ai toujours pas vus), dans lesquels, en quelque sorte, l’on débranche son cerveau pour juste profiter du spectacle. Par conséquent quoi de mieux qu’un film de magie lorgnant sur le thriller pour nous faire rêver? C’est le pari que tente ici le réalisateur français Louis Leterrier (le choc des Titans, l’incroyable Hulk) avec Insaisissables (Now You See Me en Vo).

NowYouSeeMe

Synopsis

« Les Quatre Cavaliers », un groupe de brillants magiciens et illusionnistes, viennent de donner deux spectacles de magie époustouflants : le premier en braquant une banque sur un autre continent, le deuxième en transférant la fortune d’un banquier véreux sur les comptes en banque du public. Deux agents spéciaux du FBI et d’Interpol sont déterminés à les arrêter avant qu’ils ne mettent à exécution leur promesse de réaliser des braquages encore plus audacieux. Ils font appel à Thaddeus, spécialiste reconnu pour expliquer les tours de magie les plus sophistiqués. Alors que la pression s’intensifie, et que le monde entier attend le spectaculaire tour final des Cavaliers, la course contre la montre commence.

Globalement Insaisissables est un film qui m’a fait passer un très bon moment. Sans être une grande amatrice des tours de magie je trouve que le film possède un vrai sens du spectacle et rappelle les grandes heures des plus grand magiciens. Il faut dire qu’en l’occurrence Louis Leterrier a préféré faire exécuter de « vrais » tours de magie à ses acteurs plutôt que d’utiliser à outrance des effets spéciaux en l’espèce un peu inutiles. Bref Now You See Me nous en met plein les yeux mais dans le bon sens du terme, c’est à dire grâce à l’esbrouffe dont font preuve les magiciens et grâce au rythme du récit qui ne cesse de prendre le contre-pied des certitudes des spectateurs.

Now You see me 4

En effet, univers de la magie oblige, le film de Louis Leterrier multiplie les faux semblants, chausse trappes et autres retournements de situation, peut être d’ailleurs un peu trop, jusqu’au dénouement final bien entendu abracadabrantesque (pouvait-il en être autrement?)

Par ailleurs, le casting rassemblé ici, même dans les seconds rôles est plutôt solide. On y retrouve en effet pas moins que Morgan Freeman, Mark Ruffalo (toujours excellent), Mélanie Laurent ou encore Michael Caine pardonnez du peu…

Now You see me 6

Certes, on aurait pu demander à ce que les personnages soient u peu plus étoffés psychologiquement (je pense par exemple au personnage de Dave Franco qui se contente surtout d’être mignon et souriant…) mais qu’importe, Insaisissable n’en demeure pas moins un bon divertissement que je reverrais avec un certain plaisir.

A noter que, si vous en avez l’occasion, essayez de voir ce film en VO ne serait-ce que pour mieux appréhender les dialogues et les références faites aux différences de culture entre les français (incarnés par Mélanie Laurent) et les américains (représentés ici par Mark Ruffalo).