C’est l’année dernière par l’intermédiaire de Bababaloo qui me l’avait chaudement recommandée, que j’avais découvert la série  TV Sherlock, une autre pépite télévisuelle que seuls nos amis britanniques savent faire.

Si je savais déjà qu’ils étaient forts pour les séries fantastiques (il faudra qu’un jour Vanyel vous parle de son amour inconditionnel pour Dr Who) telles que Misfits ou Being Human, je ne m’attendais pas à une qualité aussi grande pour l’adaptation des aventures du héros de Sir Arthur Conan Doyle. Quoiqu’il en soit, après avoir vu la première saison de la série (diffusée cet été sur France 2), je n’ai pas hésité à précommander le Blu-Ray de l’intégrale des deux premières saisons, alors que la seconde n’avait pas encore été diffusée par la BBC. C’est dire la confiance que j’ai en cette série.

Arrivée il y a deux semaines, je peux vous dire que je n’ai pas été déçue par ces nouveaux épisodes (le premier épisode de la 2nde saison est juste magistral) qui placent directement la série dans mon top 5 de l’année.

Il faut dire que, si dans mon esprit, les adaptations de Sherlock Holmes revêtent un côté désuet, lent un peu poussiéreux, celle-ci vient casser tous les codes et amène un vrai plus au personnage de Conan Doyle.

En fait l’idée de génie de cette série créée par Mark Gatiss et Steven Moffat est d’avoir choisi de replacer les aventures de Sherlock Holmes dans notre contexte actuel. Exit donc le Holmes « historique » calme posé et adepte de la pipe. A la place nous nous retrouvons avec un Holmes de notre temps : génie hautain et caractériel qui se voit chaperonné par le Dr Watson, un ancien militaire chargé de veiller et d’essayer de contrôler l’exubérance du détective à la fois passionnant et irritant.

Joués respectivement par  Benedict Cumberbatch et Martin Freeman, Holmes et Watson évoluent dans le monde d’aujourd’hui et ont comme force, surtout Holmes, leur irrévérence. Par ailleurs, un peu comme les récents longs métrages, la série met au placard la lenteur et la crinoline au profit d’aventures plus rythmées, pleines d’humour (britannique bien entendu) et de  rebondissements. Une vraie réussite.

Vous l’aurez compris, je suis complètement tombée sous le charme de ces deux premières saisons de Sherlock Holmes dont certains épisodes sont justes mémorables, un véritable tour de force pour une série qui ne propose que 3 épisodes (d’1h30) par saison.

Si vous souhaitez acheter cette série, sachez qu’elle est en vente sur le site d’Amazon France, même si, pour ma part, j’ai choisi d’opter pour Amazon UK afin de recevoir directement l’intégralité des deux premières saisons.