Il y a quelques mois j’avais décidé, sur les bons conseils de l’ami Vanyel d’investir dans Etrian Odyssey sur DS. Sous couvert d’un design un peu austère (sauf pour ce qui concerne le chara design que je trouve, pour ma part très réussi) ce Dungeon RPG d’Atlus ce révèle être un titre aussi répétitif qu’envoûtant qui ne dévoilera pleinement son potentiel qu’après de longues heures de jeux.

Néanmoins, pour qui sait se donner la peine et accepte passer du temps à améliorer ses équipes, Etrian Odyssey est l’un des tous meilleurs titres du genre auquel je n’ai jamais joué même si, des mois après son arrivée à la maison je ne l’ai toujours pas fini. J’y reviens d’ailleurs régulièrement avec plaisir.

 C’est donc tout naturellement que je me suis donc intéressée aux épisodes suivants de la série également sortis sur DS à savoir Etrian Odyssey II : Heroes of Lagaard et Etrian Odyssey III : The Drowned City qui ne sont pas si faciles à trouver et ce d’autant plus qu’ils ne sont jamais arrivés jusqu’en Europe.

C’est d’ailleurs lors de mes vacances écossaises que je suis tombée complètement par hasard sur le second dans une boutique essentiellement dédiée à l’import et aux oldies. Autant vous dire que je n’ai pas hésité longtemps à le prendre neuf pour une vingtaine de livres, car jusqu’à présent c’est plutôt autour de 70€ que je l’ai croisé.

Pour y avoir joué un tout petit peu, histoire de voir de quoi il en retourne, je dois reconnaitre qu’il est assez proche du précédent épisode contrairement au 3eme épisode, The Drowned City qui lui a revu en profondeur les classes des personnages.

J’ai d’ailleurs plus joué à ce dernier, même si je ne suis pas très loin, qu’à son prédécesseur car il est plus facile  de jouer au 1 et au 3 en parallèle sans ressentir trop de redite.

 L’un des points qui m’intéresse le plus est la possibilité de jouer en coop. Si je n’ai pas testé cette fonctionnalité pour le moment, nul doute que je vais le faire dans un proche avenir avec l’ami Vanyel qui possède également cet épisode sur sa DS et qui en plus me fera profiter de son expérience pour la série.

Nous sommes bien d’accord, ce n’est pas en investissant dans ces deux jeux que je risque de rattraper mon retard quant à la pile de titre qui s’accumulent chez moi, et cela ne devrait pas  s’arranger car j’avoue qu’alors aucune traduction n’est pour le moment prévue, j’hésite à investir dans le quatrième épisode sorti lui sur 3DS…

Au pire je jouerai à tout cela dans ma maison de retraite 😛

A noter que, si vous êtes perdus dans la série, il existe un fan site d’Etrian Odyssey: Into the Labyrinth (en anglais). Très clair et très bien fait il aidera aussi bien les débutants que les joueurs les plus aguerris.