The Last of us, voilà un jeu qui avait créé la sensation lorsqu’il avait été dévoilé à la surprise générale au Video Game Awards de 2011. Développé par l’un de mes studios préférés, Naughty Dog, qui a notamment commis l’excellente série des Uncharted ce jeu d’action-aventure dans un univers post-apocalyptique arrivera chez nous mi-juin et pour faire monter un peu plus l’attente Playstation France (que je remercie au passage) avait organisé, jeudi dernier, une soirée au coeur de Paris afin de pouvoir faire découvrir le titre le tout en présence de Christophe Balestra.

Ne pouvant m’y rendre, j’ai donc proposé à l’ami Arsh, propriétaire du blog Arshzone d’y aller à ma place ce qu’il a fait visiblement avec plaisir… Le mieux étant qu’il raconte lui-même ce qui ressort de cette soirée.

THE_LAST_OF_US_7

Grâce à Linanounette, j’ai eu la chance d’assister à la soirée de présentation de The Last Of Us, le prochain jeu des créateurs de (entre autres) la série Uncharted, Naughty Dog et nouvelle franchise arrivant sur une PS3 en fin de vie. Mais le jeu n’a assurément rien à voir avec Uncharted. Et pour marquer le coup, quoi de mieux qu’une soirée survie ?

THE_LAST_OF_US_2

Nous avons donc été accueilli par un buffet proposant vers, grillons, scarabées, sauterelles ou encore vers de soie… Miam ! Dure vie d’envoyé spécial ! Mais ce n’est pas tout ! Nous avons ensuite fait la connaissance de Christelle, ancienne gagnante de Koh Lanta pour apprendre à faire du feu avec les moyens du bords. Et pour se sustenter, cours de tir à l’arc avec un expert de la survie avec un lapin comme cible (Faux, je précise). On peut voir que Sony à mis du sien pour nous présenter son nouveau de survie.

THE_LAST_OF_US_136

Mais le clou de la soirée était encore à venir. Christophe Balestra himself est venu nous parler de son jeu, du développement… Bon, pas de nouveautés, mais c’est toujours un plaisir de voir un développeur comme lui venir nous parler de son nouveau jeu.

THE_LAST_OF_US_242

Et le jeu dans tout ça? Et bien après avoir une Christophe Balestra nous montrer qu’il connait son jeu par coeur et qu’il le maitrise, j’ai pu l’essayer à mon tour ! Premières constations, n’espérez pas y jouer tranquillement dans votre salon sans le son ! Le jeu est vraiment immersif et essayer de le tester sans le son est une expérience frustrante. Mais avec le son, tout est différent. Notre personnage est alors aidé, guidé et tout l’environnement devient vivant… Enfin, il essaie. Parce que nous sommes plongés dans une ville abandonnée, et envahit par une végétation qui a repris ses droits.

THE_LAST_OF_US_244

Sur ces quelques minutes de jeu, nous avons pu voir une vraie cassure avec l’univers Uncharted. De l’exploration, de la lenteur, de la recherche. Mais on sent aussi la patte Naughty Dog. La narration est maitrisée, l’environnement semble assez fermé et la liberté est assez restreinte. Il faut aller d’un point A à un point B et sur ce que j’ai pu voir, il n’y a qu’un chemin. Les ennemis placés ci et là ne sont pas non plus des foudres de guerres. Il semblent assez simple à éliminer. Et puis le héros, Joel, a tout de même un petit air de Nathan Drake avec quelques années de plus, non?

Sur ce premier niveau, on se dit finalement qu’on est face à un jeu Naughty Dog très prometteur, portant la patte du studio, autant graphiquement que narrativement.

THE_LAST_OF_US_16

Mais pour un jeu de « survie », on aurait aimé peut être se faire un peu plus peur… Du coup, on termine tout de même cette démo avec un sensation de déjà vu, de Uncharted / Tomb Raider transposé à la sauce Zombies, quelques innovations en plus. Le jeu reprend donc une recette a succès et essaie d’aller encore plus loin en y ajoutant de nouvelles idées que je vous laisse découvrir !