Nintendo l’a appris à ses dépends au lancement de sa 3DS première du nom, si la firme de Kyoto veut vendre des consoles il faut mieux qu’elle propose  au lancement le Mario  « qui va bien ». Cette règle a été d’ailleurs consciencieusement suivie pour la sortie de la 3DS XL (sans chargeur) dont l’arrivée a été programmée de telle sorte qu’elle soit concomitante avec la sortie de New Super Mario Bros 2 (après un Mario 3D Land en fin d’année dernière). D’aucun râleront sur la multiplication des titres estampillés Mario dont Nintendo semble user et abuser quitte peut-être à égratigner la licence.

104eme épisode de la saga (chiffre totalement inventé au cas où certains iraient vérifier :laugh: ) ce NSMB 2 vous propose, et la c’est une vraie révolution dans la série, d’aller sauver la princesse Peach enlevée par le très vilain Bowser et ses sbires. Vous l’aurez compris, ce n’est pas ce nouvel épisode qui viendra révolutionner la saga Mario, est-ce pour autant une raison suffisante pour vilipender le titre ? Pas sur.

Des son annonce et sa présentation à l’E3 dernier, NSMB 2 est un titre qui a créé une certaine polémique (voire une polémique certaine) auprès des joueurs, notamment des habitués de la série qui lui reprochaient, avant même sa sortie,  son manque d’innovation et d’inventivité. Il faut reconnaitre que NSMB2 reprend pas mal de recettes des Mario précédents qu’il remet à sa sauce un peu fadement.

Comme son nom l’indique, le titre reprend le gameplay de New Super Mario Bros (un titre que j’avais beaucoup aimé vraiment), saupoudré de quelques idées de Mario 3D Land  (le costume de Tanuki doré par exemple), le tout agrémenté d’une chasse frénétique aux pièces d’or dont le but ultime est d’arriver à récupérer un million de pièces.  En gros avec NSMB 2, Nintendo est bien décidé à faire du pognon en nous proposant, justement d’en ramasser le plus possible… de pognon…

Pour accomplir sa « quête », le joueur bénéficie de nouveaux objets comme la fleur dorée qui transforme les blocs et les ennemis et les blocs en pièces d’or, ou encore le bloc d’or qui permet à Mario d’obtenir des pièces en se déplaçant… Vous l’aurez compris, tout, dans NSMB 2 est prétexte à obtenir de l’argent et donc des vies ( à tel point que même le joueur moyen, genre moi, atteindra aisément la fin du jeu avec un reliquat de centaines de vies).

 Pour ce qui me concerne, j’ai vraiment passé un très agréable moment sur ce NSMB 2 même si je dois reconnaitre que le jeu n’apporte rien de plus à la série et que le challenge proposé est trop artificiel pour vraiment retenir l’attention. Graphiquement plutôt joli (en 2D en tout cas), NSMB 2 se révèle également être parfaitement jouable. Encore une fois, Nintendo a donc sur nous offrir un jeu tout à fait sympathique qui, s’il ne fera pas date permet de passer un excellent moment. Pour ma part je ne l’ai pas lâché avant de l’avoir fini.

 Bien sur, on peut regretter son extrême facilité qui font que le jeu se boucle en une poignée d’heures, le temps qu’il faut pour parcourir les 6 mondes et les deux mondes bonus. Toutefois, les amateurs de scoring pourraient également être séduits par le mode « pièces en folie » qui propose de parcourir 3 niveaux choisis aléatoirement en ramassant le plus de pièces d’or possibles avec une seule vie et dans un temps limité : qui a dit qu’il n’y avait pas de challenge dans NSMB 2 ?

 Au final, s’il n’est pas le meilleur titre de la série (je lui préfère largement Super Mario 3D Land sur 3DS), NSMB 2 n’est certainement pas la déception annoncée et pour ce qui me concerne je ne joindrai pas au concert d’indignations que j’ai pu voir ici et la, préférant me concentrer sur des sujets plus graves (la connerie de Veronique Genest, l’equipe de France de foot…je plaisante bien sur).

En effet, avec ce nouveau titre, Nintendo fort de son expérience de la série, a su nous offrir, sans trop se triturer les méninges certes, un jeu fort distrayant qui s’adressera à une palette large de joueurs, des plus petits aux plus grands. Même les gamers pourraient se prendre au jeu pour peu qu’ils s’intéressent au challenge du million de pièces à collecter.

 Bref, NSMB est un bon jeu de plateforme mais il restera 1 titre mineur d’une série majeure du jeu vidéo.