C’est non sans étonnement que j’ai vu débarquer Playstation Vita Pets sur la console portable éponyme de Sony d’habitude plus habituée à des expériences plus « gamers » que l’élevage de chiots.
Par conséquent, lorsque l’éditeur m’a proposé de tester le jeu, j’ai saisi  cette opportunité avec curiosité.

Ne nous mentons pas, Playstation Vita Pets n’était clairement pas le titre le plus fébrilement attendu de la console bien au contraire. En concurrence frontale avec le carton Nintendogs (même si cela se vérifie moins sur la 3DS), le jeu de Spiral House a néanmoins quelques arguments à faire valoir et sur lesquels je vais revenir dans ce post.

PS Vita Pets 2

Plutôt joli (même plus que ce à quoi je m’attendais), Playstation Vita Pets propose un système de simulation assez classique et auquel les amateurs de Nintendogs devraient être plutôt habitués. Jeux, caresses, dressage (via l’écran tactile ou au micro), toilettage, nourriture et même accessoires  ( ?!), rien n’est  trop beau (ou épargné)  à votre toutou que vous ne pouvez malheureusement choisir qu’entre seulement 4 races que sont le Labrador, le Dalmatien, le Colley et le Husky (mon choix).

Si jusque là il n’y a rien d’inédit, la principale nouveauté du titre réside dans l’ajout d’une sorte de mode « aventures » qui vous met sur les traces du roi Rufus et de son fidèle compagnon Cosmo. Muni d’une carte de la forêt voisine et des mémoires du roi vous devez suivre leur histoire en passant des petites (et très faciles) énigmes disséminées ici et là dans votre territoire pour ainsi récupérer les pièces du roi et l’armure de son ami à quatre pattes.

S’il est répétitif sur le long cours, ce mode de jeu permet néanmoins d’apporter une petite touche de variété plutôt bienvenue au titre. En outre, il apporte une vraie motivation à l’amélioration des capacités de son toutou et ce, afin de permettre l’exploration de nouvelles zones qui nécessitent l’acquisition de compétences bien spécifiques (telles que la force, ou le saut par exemple).

PS Vita Pets 5

Bref, si Playstation Vita Pets est plutôt une bonne surprise, il faut quand même souligner que le jeu reste très buggué, on en vient même à se demander si Spiral House a eu le temps nécessaire pour développer correctement son titre qui, s’il n’arrive pas au degré de « non-finition » d’un certain Assassin’s Creed Liberation, manque quand même de peaufinage. A titre d’exemple il m’est arrivé régulièrement que les commandes tactiles répondent peu ou mal à mes demandes ou que je sois bloquée sur un chemin, sans raison valable et sans possibilité d’avance ou de reculer…

Par ailleurs, par souci d’originalité je suppose, Playstation Vita Pets  a fait le choix d’octroyer aux animaux une voix digitalisée. Pour être honnête, au début quand on ne s’y attend pas cela fait vraiment un peu flipper mais il faut reconnaître que cela apporte un côté marrant et décalé au jeu. Malheureusement les répliques de votre chien étant très limitées, on en a vite fait le tour au point d’être lassé et de couper le son, ce qui, au regard des musiques du jeu n’est pas exactement une grande perte et permet de profiter du jeu en faisant autre chose tel que regarder un film par exemple.

Au final, j’ai plutôt été agréablement surprise par Playstation Vita Pets  dont je n’attendais à l’origine strictement rien et qui s’avère au demeurant plutôt sympathique. Certes le titre n’est pas un hit en puissance mais il a de quoi contenter les plus jeunes qui risquent de squatter un moment la Ps Vita des plus grands.

Playstation Vita Pets en Bref.
Editeur : Sony
Développeur : Spiral House
Sortie France : 4 juin 2014
Prix : ~ 30 €

Les + :
–    Jolis graphismes
–    Un mode aventure inédit

Les –
–     Trop de bugs
–     Répétitif