Persona 4 fait partie de ces RPG que « j’ai laissé passer » faute de temps pour y jouer. C’est d’ailleurs le cas pour toute la série des Persona à laquelle au final je n’ai toujours pas jouer (ce n’est pas faute d’en posséder quelques épisodes sur PSP par exemple).

En fait un peu à l’instar d’un Etrian Odyssey, cette série me donne l’impression qu’il faut prendre son courage à deux mains pour s’y lancer mais si le joueur se donne la peine de chercher un peu plus loin que le plaisir immédiat il sera largement récompensé.

Par conséquent et puisque comme dit plus haut je n’ai pas saisi l’occasion de jouer à l’épisode sorti sur PS2 mais aussi parce que je n’ai plus de PS2 (je remercie au passage l’ex qui ne m’a jamais rendu ma console) j’ai choisi de me pré-commander l’épisode Persona 4 Golden qui sortira le 20 novembre prochain aux USA.

Il faut aussi dire que les tests dithyrambiquessur le titre (déjà sorti au Japon) ne pouvaient qu’attirer mon attention alors même que la PS Vita, pour sa part, et surtout en Europe, manque de jeux susceptibles de faire décoller ses ventes.

J’ai donc passé commande chez videogamesplus, un site canadien qui, pour le moment ne m’a jamais causé de soucis. A noter que toute précommande vous donne droit à un skin exclusif pour votre PS Vita. Personnellement je n’aime pas les skins, mais je ne vais pas râler car il est toujours plaisant de recevoir ce genre de petites goodies.

Persona 4 Golden est attendu pour le 20 novembre aux Etats-Unis, j’espère juste pouvoir enfin me libérer un peu de temps pour y jouer un peu sérieusement. Si ce n’est pas le cas, je jouerai en mode « salarymen« , spécialement pensé pour que nous autres pauvres travailleurs puissions également jouer à ce jeu.