Tout d’abord, je profite de ce premier billet de 2013 pour vous souhaiter à tous une très bonne année 2013 qui je l’espère sera remplie pour les uns comme pour les autres de plein de jolies découvertes, réussites, succès et trophées (pas forcément « que » vidéoludiques d’ailleurs).

 J’espère également que vous avez tous bien profité des fêtes de fin d’année avec vos proches, que vous n’avez pas tout brulé en prévision de la fin du monde initialement programmée pour le 21 décembre dernier, bref, que ce début d’année s’annonce sous les meilleurs auspices.

 Pour ce qui me concerne, malgré une intoxication alimentaire qui m’aura privé de réveillon le 31 décembre, j’ai passé d’excellentes vacances de noël pendant lesquelles j’ai été insolemment gâtée par les uns et les autres tant sur le plan vidéoludique (j’y reviendrai très prochainement) qu’en terme de lectures ou encore d’accessoires pratiques et variés.

 Pour inaugurer de premier billet de 2013 c’est d’ailleurs d’un appareil culinaire reçu de ma môman pour Noël dont je vais vous parler : le Soup-Maker de Phillips.

 soup-maker

 En effet, très adepte de soupes et de compotes en tout genre, je n’étais pas équipée pour pouvoir facilement et simplement en préparer moi-même (je n’ai par exemple pas de mixeur-plongeant), et le fait d’avoir à sortir de multiples ustensiles (qu’il faut laver ensuite) avait vite tendance à me décourager. C’est pourquoi l’arrivée du Soup-maker a très vite suscité ma curiosité puisque l’appareil, plutôt compact se présente comme un blender chauffant qui permet de préparer des soupes (avec ou sans morceaux) mais aussi des compotes ou des smoothies sans aucune difficulté.

 Le principe est simple : vous découpez vos ingrédients, vous les mettez dans l’appareil, vous  ajoutez bouillon, crème, épices selon vos envies et…. C’est tout en fait. En effet, une fois rempli, l’appareil gère pour vous la cuisson des aliments ainsi que le mixage et garde, si besoin, votre préparation au chaud pendant une petite heure.

Soup Maker 2

 J’ai testé déjà plusieurs recettes de soupes et de compotes et le résultat est toujours très réussi (mention spéciale pour la recette de compote de bananes au rhum juste excellente). Bref je suis vraiment bluffée par l’extrême simplicité de la machine qui saura se faire une place dans la cuisine aussi bien en hiver (pour des potages réconfortants) qu’en été (pour les smoothies et autres yaourts frappés)

 A noter que le Soup Maker est livré avec un livre de recette qui permet d’appréhender la machine en douceur avant de concocter ses propres recettes.

 Bref vous l’aurez compris j’ai été séduite par cet appareil qui me facilite grandement la vie dans la cuisine et qui en plus, a le bon gout de ne pas m’encombrer plus que nécessaire. A peu près de la taille d’une bouilloire le Soup-Maker se range facilement dans une cuisine. Son seul défaut sera peut-être de ne pas convenir au familles de plus 4 membres.

 Lancé au prix de 129€, le Soup Maker est actuellement vendu 89€ par Amazon. Une bonne raison de se laisser tenter.