Cela faisait des années que les amateurs de comics attendaient fébrilement l’évènement et ce d’autant plus que ce dernier n’a cessé d’être teasé dans toutes les dernières productions Marvel d’Iron Man à Captain America en passant par Thor ou Hulk.

Aussi l’arrivée d’Avengers dans les salles obscures me parait presque irréelle tant le projet était au final devenu une arlésienne pour moi.

Quoiqu’il en soit c’est avec un plaisir non feint que je suis allée dans la salle obscure la plus proche de la maison (la seule en fait…), découvrir le résultat du travail de Joss Whedon sur l’une des équipes de super-héros les plus mythique.

« Lorsque Nick Fury, le directeur du S.H.I.E.L.D., l’organisation qui préserve la paix au plan mondial, cherche à former une équipe de choc pour empêcher la destruction du monde, Iron Man, Hulk, Thor, Captain America, Hawkeye et Black Widow répondent présents.
Les Avengers ont beau constituer la plus fantastique des équipes, il leur reste encore à apprendre à travailler ensemble, et non les uns contre les autres, d’autant que le redoutable Loki a réussi à accéder au Cube Cosmique et à son pouvoir illimité… « 

 Je ne vais pas y aller par quatre chemins, j’ai trouvé qu’Avengers, malgré quelques défauts un peu gênants, était une vraie réussite qui prouve que blockbuster ne rime pqs forcément avec nanar. D’ailleurs c’est sans conteste que ce film se place au sommet des réalisation Marvel pour le moment sorties sur nos écrans, et pour certaines il n’y a d’ailleurs pas vraiment de challenge.

Techniquement, les effets spéciaux sont plutôt bien intégrés (notamment lorsqu’il s’agit de voir s’animer Hulk) même si encore une fois la 3D, quasiment obligatoire, n’apporte rien de plus si ce n’est des lunettes désagréables.

En fait le gros point fort du film c’est d’avoir su, sur un scénario somme toute classique, blockbuster oblige, nous offrir un bon divertissement. En fait Joss Whedon a su jouer sur le second degré et l’humour grâce à des dialogues et des situations bien pensées. Sur ce point je ne peux qu’adresser une mention spéciale à  Iron Man toujours aussi bien campé par un Robert Downey JR. qui survole les débats et se place clairement un cran au dessus du reste du casting ou à Mark Ruffalo impeccable dans le rôle du Docteur Banner

Bien sûr il y aurait à redire sur la longueur du film qui met somme toute pas mal de temps à démarrer (il faut bien intéresser ceux qui ne connaissent pas l’univers), le jeu de certains acteurs (Chris Hemworth et son Thor monolithique par exemple), ou encore la pertinence de la présence de Black Widow ou de Hawk Eye dans l’équipe (Avec Wanda ça aurait quand même eu plus de gueule)…

Mais il est indéniable que les deux heures passées avec les Vengeurs sont un pur régal. Il serait donc dommage de passer à côté d’un film aussi réussi et ce d’autant plus que la fin annonce un deuxième opus encore plus grandiose.